01/03/2015

frâses 290-300

 

290. J.- Ça n' vos ravance nin di v's-è fé,

èn'don ?

Ça ne t'avance pas de t'en faire, n'est.ce pas?

291. C.- Djè l' sé bin, mins c' è-st-one

abutude.

Je le sais bien, mais c'est une habitude.

292. J.- N' èst-ce nin vos qui m' dijeûve

ènawêre qui dj' duvreûve candjî d' abutude ?

N'est-ce pas toi qui me disais tan­tôt que je devrais changer d'habi­tude ?

293. C.- Siya, va ! Dji m' sovin qui dj' l' a dit.

Si, je l'admets? Je me souviens l'avoir dit.

294. C.- Dijoz, n' èst-ce nin noste auto­

bus' qu'on-z-ôt ?

Dis, n'est-ce pas notre autobus qu'on entend?

295. J.- Taîjoz vos! Il èst co trop timpe

po qui ç' fuche ièye.

Tais-toi! Il est encore trop tôt pour que ce soit lui.

296. C.- Courans todi one miète ! Dji sèrè pus trankile quand dj' sèrè à l'arèt.

Courons toujours un peu. Je serai plus tranquille quand je serai à l'arrêt.

297. J.- N' eûchîz nin peû ! Nos-î èstans quausu èt dj' n'ô co pont d' moteûr !

N'aie pas peur? Nous y sommes presque et je n'entends pas encore de moteur!

298. J.- Dijoz, avoz èvoyî l' rèsponse au concoûrs, qui dji v's-aveûve dimandé qu' vos l' mètîche à l' posse ?

Dis, as-tu envoyé la réponse au concours, que je t'avais demandé de mettre à la poste?

299. C.- Dji n' vos l' saureûve pus dîre. Dji sé

bin qu' dj'a mètu dès lètes è l' bwèsse aus

lètes dé l' posse, mins dji n' sé pus si l' vosse

èsteûve didins.

Je ne saurais plus te le dire. Je sais que j'ai mis des lettres dans la boîte aux lettres près de la poste, mais je ne sais plus si la tienne était dedans.

300. J.- Dj' èspère bin qu' siya: Choû, dj' ô one saqwè ! Waî, là l' auto­bus'! Waîtans à nos po trèvau­tchî !

J'espère que si ! Ecoute,j'entends quelque chose! Regarde! Voilà l'autobus. Prenons des précau­tions pour traverser!

 

 

295. v. 236.

 

 

297. « eûchîz »: impératif  présent, 2e per. pl. de ‘awè’.

« ô »: indicatif présent, 1e pers. sing. de ‘oyu’.

 

 

298. = qui dji v's-aveûve dimandé d' mète à l' posse. Le français  n'emploiera que cette tournure-ci.

 

 

299. Mète à l'posse. Mète è l'bwèsse aus lètes.

 

 

300. Réponse affirmative à une question positive:

p.ègz. Vos v'noz? (W) oyi (F) oui (N) ja (E) yes (D) ja (I) si

Réponse affirmative à une question négative:

p.ègz. Vos n'vinoz nin ? (W) siya  (F) si (N) jawel (E) yes (D) jawohl (I) si

Réponse négative à une question négative:

p.ègz. Vos n' vinoz nin? (W) non (F) non (N) nee (E) no (D) nein  (I) no

Réponse négative à une question positive:

p.ègz. Vos v'noz ? (W) non (F) non (N) nee (E) no (D) nein (I)  no

Réponse négative à une question positive insistante:

p.ègz. Donc, vos v'noz ? (W) non.na (F) non (N) nee (E) no (D) nein (I)  no

 

Seule, la langue wallonne a quatre formes.

 

« Choû ! »et « Waî ! »sont des formes abrégées de « Choûtez ! »et « Waîtiz ! ». La brièveté de ces formes a une grande importance pour prévenir et le moyen a été trouvé par nous, les Wallons!

Entre nous, ça va. tout de même beaucoup plus vite qu'au moyen d' « Ecoutez! »et « Regardez! ». Trois syllabes!!!

 

 

 

21:32 Écrit par Justitia & Veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.