23/04/2017

300 frâses di convèrsâcion: frâses 1-43

300 phrases de conversation courante en langue wallonne

avec commentaires explicatifs

 

 

 

in : Viroux Roger, Causans walon, s.d.

 

 

 

1. Bondjoû, Châle !

Bonjour, Charles.

2. Bondjoû, mossieû !

Bonjour, monsieur.

3. Bondjoû, madame !

Bonjour, madame.

4. Bondjoû, mamesèle !

Bonjour, mademoiselle.

5. Bondjoû, m’ fi!

Bonjour, mon garçon.

6. Bondjoû, m’ fèye!

Bonjour, ma ( petite) fille.

7. Bondjoû, lès-omes!

Bonjour, messieurs.

8. Bondjoû, lès comères !

Bonjour, mesdames.

9. Bondjoû, lès cousses !

Bonjour, cousins ( ou : camara­des).

10. Bondjoû, lès soçons !

Bonjour, les amis.

11. Bondjoû, lès djins!

Bonjour, mesdames et messieurs.

12. Bondjoû, tortos !

Bonjour à tous.

13. Bondjoû, bondjoû !

Bonjour à tout le monde.

14. Bonswêr!

Bonsoir.

15. Bone nût !

Bonne nuit.

16. A r'vôy !

Au revoir.

17. (Jusqu') à t't-à-l'eûre !

A tantôt.

18. (Jusqu')à t't-à-l'eûre à doze eûres !

A ce midi.

19. (Jusqu') à t't-à-l'eûre di l' après-l' din.ner!

A cet après-midi.

20. (Jusqu') à t't-à-l'eûre au nût !

A ce soir.

 

 

2. « Mossieû » reproduit la langue parlée.

En français, on prononce d'ailleurs « meussieû », mais on ne l'écrit pas.

En néerlandais aussi, on prononce « meneer », qu'on n'écrit que pour reproduire la langue parlée, la forme ordinaire étant « mijn­heer ».

N.B. En wallon, « on monsieû », c'est généralement un noble, et « on mènîr » quelqu'un de riche ou d'important.

 

 

5-6. « M' fi » et « m' fèye » sont des termes d'amitié, qui peuvent s'adres­ser à n'importe qui,

même à des personnes plus âgées que celle qui parle. Ils raccourcissent les distances et

adoucissent l'emploi de « ti ».

p.ègz. (= pâr ègzimpe ). Ti n' va nin fé ça, hin, m' fi ?

 

 

17-20. On dit « jusqu'à » ou « à »; « à », dans ces phrases signifie « jusqu'à ».

(N) tot (E) till (D) bis.

 

 

17. Il y a une différence entre « ènawêre » ( = gn-a-wêre di timps ), correspondant au français « tout-à-l'heure », qui se rapporte au passé, et « tot-à l'eûre », souvent contracté en « t't-à-l'eûre », correspondant au français « tout-à l'heure », qui se rapporte au futur.

p.ègz. Il a v'nu ènawêre. (F) Il est venu tout-à l'heure.

I vêrè t't-à l'eûre. (F) Il viendra tout-à l'heure.

Parfois, le français n'a qu'un mot, alors que le wallon en a deux.

p.ègz. Dj'a èvoyî on coli à Brussèl. (F) J'ai envoyé un colis à Bruxelles.

On m' avoyî on coli d' Brussèl. (F) On m'a envoyé un colis de Bruxelles.

 

 

18. Il n'y a qu'avec le mot « nût » qu'on emploie un démonstratif: « ci nût-ci ».

Au français « ce matin » correspond (W) odjoûrdu au matin.

Au français « ce midi »correspond (W) (odjoûrdu) à doze eûres = à non.ne.

Au français « cet après-midi» correspond (W) (odjoûrdu) d' l' après l' din.ner.

Au français « ce soir» correspond (W) (odjoûrdu) au nût.

 

                       

21. (Jusqu') à d'mwin !

A demain.

22. (Jusqu') à après-d'mwin !

A après-demain.

23. (Jusqu') à l' samwin.ne !

A la semaine prochaine.

24. (Jusqu') à l' samwin.ne qui vint!

A la semaine prochaine.

25. (Jusqu') à l' samwin.ne d'après!

A la semaine suivante.

26. (Jusqu') au mwès qui vint!

Au mois prochain.

27. (Jusqu') au mwès d'après!

Au mois suivant.

28. (Jusqu') à l'anéye qui vint!

A l'année prochaine.

29. (Jusqu') à l'anéye d'après!

A l'année suivante.

30. Jusqu'à!

A plus tard.

 

24. li preumêre samwin.ne

la première semaine

li samwin.ne di d'vant

la semaine précédente

li samwin.ne passéye

la semaine dernière

ci samwin.ne-ci

cette semaine(-ci)

li samwin.ne qui vint

la semaine prochaine

li samwin.ne d' après

la semaine suivante

li dêrène samwin.ne

la dernière semaine

 

 

31. Alez, jusqu'à, hin !

Donc à plus tard. A plus tard.

32. (Jusqu') à pus taurd !

A un jour indéterminé.

33. Jusqu'à li p'tite dicauce !

A un jour indéterminé.

34. Jusqu'à on djoû !

A un jour indéterminé.

35. Jusqu'à onk di cès quate !

A un jour indéterminé.

36. Jusqu'à on côp !

A la prochaine fois.

37. (Jusqu') au côp qui vint!

A la prochaine fois.

38. (Jusqu') à londi !

A lundi.

39. Dwârmoz bin !

Dormez bien.

40. Ronflez lès basses!

Dormez profondément.

41. A l' oneûr, ( s' i gn-a co !)

Salut.

42. Qui l' Bon Diè vos codûje! (on rajoute po s' foute: « Avou vos djambes è l'aîr po nin piède vos marones ».)

Que Dieu te (ou vous) garde. (= conduise). (On ajoute pour se moquer: « Avec vos jambes en l'air pour ne pas perdre votre  pantalon. »).

43. À dji n' sé nin quand!

A je ne sais pas quand.

 

33. Jusqu'à li p'tite dicauce = Jusqu'au plaîji ( N.B. Ci sèrè one pitite dicauce ) di v' co rèscontrer.

 

 

35. Onk di cès quate (djoûs qu' vont v'nu): Seul cas, où le wallon emploie « cès » sans le préciser par « ci »ou « là ».

N.B. Le français est la seule langue à ne pas toujours préciser        en faisant une différence entre ce qui est relativement proche ou éloigné.

Cfr : (N) deze-die - dit-dat (E) this-these - that-those (D) dieser -jener (I) questo-quello.

 

 

38. londi (L) Lunae dies = li djoû dé l' lune (N) maandag = de dag van de maan (F) lundi (I) lunedi (Esp) lunes.

 

maurdi (L) martis dies = li djoû da Mârs' ou Maus', Ii dié dé l' guêre (F) mardi (N) dinsdag = de dag van Diu (I) martedi (Esp) martes.

 

mércrèdi ou mérkidi (L) Mercuri dies = li djoû da Mêrcure, Ii dié do comêrce (F) mercredi (I) mercoledi (Esp) miercoles.

 

djudi (L) Jovis dies = li djoû da Jupitêr, Ii maisse dés diés (F) jeudi (I) giovedi (N) donderdag = de dag van Donar.

 

vinrdi (L) Veneris dies = djoû da Vénus', li déyésse dé l’ biaté ét d' l'amoûr (F) vendredi (N) vrijdag = de dag van Vrija (I) venerdi (Esp) viernes.

 

sèmedi (L) Saturni dies = li djoû da Saturne, li diè dès campagnes (F) samedi (N) zaterdag = de dag van Sater.

 

dîmègne (L) Domini dies = li djoû do Ségneûr (F) dimanche (I) domenica (Esp) domingo. .

 

N.B. Le mercredi et le dimanche ne correspondent pas dans les lan­gues germaniques; le samedi en italien et en espagnol.

 

 

41. A l'oneûr (di vos r'vôy) !

 

 

43. SAWÈ =

1. ièsse capâbe di, pârvinu à : avec une seule négation

p.ègz. Dji n' sé djonde li platfond. Dji n' vos l' saureûve dire come li.

I n' si sét pus abachi, télemint qu' 'l a mindjî.

2. Conèche : avec une double négation.

p.ègz. Dji n' sé nin m' léçon. Is n' séyenut nin comint-ce qu'on l’ lome.

11:35 Écrit par Justitia & Veritas dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Je vous approuve pour votre article. c'est un vrai exercice d'écriture. Continuez

Écrit par : serrurier paris 11 | 22/07/2014

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ARTICLE

Écrit par : trafic organique | 18/09/2014

Merci pour votre franchise ! je partage !

Écrit par : comment se faire des kamas | 26/09/2014

Félicitations!

Écrit par : Collard | 11/03/2015

Les commentaires sont fermés.